Ваш город — Москва?
Доставить по адресу Moscow, 105062
8 (800) 550-22-14
329
Доставить по адресу:
Moscow, 105062
Langue

Parties principaux de couteau

  1. blanc de couteau
  2. Lame
  3. soie
  4. faux tranchant
  5. partie de travail
  6. ventre
  7. dos de lame
  8. plus complet
  9. pouce se lève
  10. épaules
  11. lame plate
  1. ricasso
  2. choil
  3. ricasso
  4. point
  5. bord supérieur
  6. faux-bord aiguisé
  7. pointe
  8. tranchant
  9. ligne de meulage
  10. dentelure
  11. bande de roulement

Nous savons tout sur couteaux

Couteaux et n'import quels autres outils de coupe ont ses objectifs particulières. Chaque activité demande d'outils différents. Sauf ses objectifs il y a de différence en type d'acier, forme de lame, forme de profil latéral de lame, et respectivement en angles d'aiguisge. Afin de choisir d'un outil d'aiguisage correctement et abrasif nécessaire, nous avons preparé une renseignement court pour vous sur spécification de lames et acier.

Les types principaux
de lames

  1. Broyage plate (une lame à section transversale triangulaire, souvent appelée mouture plate de type scandinave). Grâce à petit angle de bord et le biseau plat, la lame est parfaite pour couper. Poids de la lame est un peu mois que ceux avec des biseaux qui ne s'étendent que sur une partie de la largeur de la lame. Il est inadapté au hachage en raison de la plus faible résistance du bord mince. Il nécessite des matériaux de haute qualité et un traitement thermomécanique.
  2. Broyage sabre. C'est semblable à de type 1, mais tranchants a un angle plus obtus, ce qui donne plus de force et de durabilité avec une qualité de coupe inférieure.
  3. Broyage creux. Cela vous aide à atteindre une finesse particulière d'un bord avec un dos de la lame épaisse et durable. Ça s'utilise sur rasoirs droits et couteaux, ou acuté est demandé. Parfois, la concavité des biseaux est associée à des raisons technologiques (les biseaux sont formés par un outil de coupe cylindrique).
  4. Broyage convex. Une lame extra forte lors du hachage.
  5. Double biseau. Il s'apelle souvent une type de moudre éuropeenne. C'est sembable à la lame de type 1, mais tranchants a un angle plus obtus en raison des biseaux sont près du tranchant.

Profils latéraux de lames

1 2 3 4 5 6 7
  1. Une lame normale. Une lame est adaptée pour couper et capable de piquer par pointe.
  2. Une lame de point de chute (drop-point). Pointe de lame se trouve plus près de centre de la lame, et fournit plus grand control de piquer. La lame est également bonne dans couper ou dans percer. la lame est un peu plus léger que de lames de la même longueur sans diminution de dos de lame. Sur l'avant du dos de lame il y a peut être parfois d'un faux bond, formés par biseaux non-affinés ou le deuxième bord à part entière, qui aide la lame à entrer dans matériau à couper lors du perçage.
  3. Un couteau à point traînant. (trailing-point). La lame de ce type a la longueur maximale d'un bord, ce qui est utile lors de la coupe de matériaux mous. Certains couteaux nationaux avec une lame de ce type ont un dos de lame aiguisée.
  4. Une lame à pointes (clip-point),ayant la pointe est plus proche du centre de la lame, permet de contrôler meilleur du perçage. Par cela cette lame est semblable à la lame de point de chute mais avec une pointe plus mince en forme d'alêne. Un biseau arrière peut également être affûté.
  1. Une lame de mouton. Lame droite fait de couteau adapté à la coupe contrôlée avec précision. L'absence de l'embout fait ça impossible de percer, mais d'autre part le couteau devient plus sûr. Il y de couteaux professionnels à cette forme: un couteau de gréement, un couteau à câble, un couteau d'élagage etc. Parfois cette forme se rencontre dans les couteaux utilitaires.
  2. Une lame de tanto point. .Il est considéré que, historiquement, il prend origine à partir de couteaux japonais, mais ce genre de pointe a été inventé aux États-Unis tout récemment, par la division de Cold Steel, principalement réduire les coûts de fabrication. Certaines sources attribuent son design à Bob Lum. Les traditionnels tantos japonais avaient la forme d'une pointe № 1. Récemment il devient très populaire, surtout dans la version, où le tranchant est formé par des chanfreins d'un seul côté de la lame (point de ciseau). La lame convient à une certaine action de coupe (mais l'angle de la pointe est incommode pour la coupe), et lors du perçage, plus de force peut être appliquée sans endommager la pointe. Il est souvent utilisé sur les couteaux de combat.
  3. Une lame à pointe de lance.(spear-point). La pointe est alignée avec la ligne centrale de l'axe long de la lame, le plus souvent une lame à double tranchant. La plupart du temps, il est utilisé sur les poignards et les couteaux qui sont plus adaptés au perçage qu'à la coupe, mais cette lame est utilisée dans les couteaux pour les nids d'abeilles de désoperculation dans la production de miel centrifuge.

L'angle d'aiguisage de lame

1 2 3 4

Il est communément connu que l'angle d'affûtage est l'angle entre la ligne centrale de la lame et la surface abrasive.

  • 1. angle d'affûtage
  • 2. abrasif pour aiguiser
  • 3. lame de couteau
  • 4. tranchant du couteau
Voir les rapporteurs de tsprof

L'angle d'affûtage dépend de l'acier dont est faite la lame, e la dureté et de ce que vous allez couper avec un couteau. L'acier au carbone permet de régler un angle d'affûtage plus aigu.

Lames extrêmement fines et tranchantes de haute qualité (manipulation très délicate d'outils spéciaux comme des rasoirs, des couteaux de cuisine spéciaux)12—20°

Bonnes, lames de couteau plus durables (manipulation attentive / ils sont de bons couteaux de cuisine et de chasse pour l'artisanat)20—30°

Couteaux de commerce standard (chasse, parfois pour couper les os et les tendons, hachettes)30—40°

Lames durables (travail rude, accompagné d'un grand effort, sans épargner le bord d'un couteau)40° +